Mercedes CLK GTR ORIGINAL TEILE Tamiya 1/24 build by Christophe WERA.

Mercedes CLK GTR ORIGINAL TEILE Tamiya 1/24
Le montage: pas de commentaires sur le montage de base, il n'y a pas de pièges, je m'attarderai donc uniquement sur les modifications effectuées. 1.Ouverture des portes: comme il faut garder les portes une fois ouvertes, il convient de travailler avec prudence, on approfondis d'abord la gravure au cutter et à la pointe sèche, ensuite on découpe avec une scie(scie égoine fine), ouf, pas de faux pas mais le plastique est épais., j'ai ajouté le mécanisme d'ouverture d'après photos grace à de la photodécoupe de récupération.Le carbone est peint. 2.Maintenant il faut modifier la coque interne du coté de la porte (je ne l'avait pas vu avant), le tout est effectué grâce au milliput recouvert d'alu autocollant, on peint en noir satiné et on peint le carbone.Ensuite on détaille l'habitacle; les divers cables et connections sont ajoutés grace à du fil de cuivre peint a la bombe Tamiya de la couleur appropriée.Les sangles du harnais sont de chez big models, on ajoute après les décals du fabricant sur le harnais on vernis matt. 3.Ayant trouvé des photos du moteur sur le Web (apparement le site n'existe plus) je l'ai détaillé: connections en fils de cuivre, attaches avec de l'alu autocollant pour hotte de cuisine,boulons et connecteurs en alu recouvert de couleur Tamiya transparente rouge ou bleue...Pour l'alu j'utilise des marqueurs fins alu. Les échappements sont peints en diffèrentes teintes testors metalizer ainsi que le moteur lui même, on fait briller avec de la poudre alu S'Nj, au niveau des échappements j'utilise aussi de la poudre Gold de la même marque, on peut aussi la mélanger à de la peinture à l'huile et dry brusher avec de la poudre gold mélangée à de l' huile bleue pour les teintes d'oxydation des pots. 4.Peinture avant je n'aimais pas les bombes, mais les Tamiya c'est autre chose!!! Après léger poncage de la carrosserie pour enlever les traces de moulages, on passe une légère couche de primer Tamiya, ici du Blanc, puis on peint au MS4, je transfère de la bombe dans un emballage photo en plastique puis dans mon aérographe, on a plus de doigté ainsi et cela marche (nettoyer au cellulosique sans attendre dès que l'on a fini) on peut ainsi atteindre plus facilement les endroits difficilles d'accès, mais il est plus dur d'avoir une belle couche "mouillée" c'est à dire bien brillante ; on repasse alors à la bombe pour avoir une finition super brillante.L' intérieur est pistolé après masquage à l'Humbrol 85 satin Black, puis on "carbonise"(voir plus loin). Le reste chassis, suspensions ...étant peint soit a la bombe soit au testor metalizer.La carrosserie est vernie au Future Floor Wax. Oui je sais on n'en trouve pas ici, j'ai fait des stock lors de mon dernier voyage au Canada. 5.Les décals j'ai d'abord scanné et remis le plan à l'échelle; Tamiya s'évertuant a donner un schéma de déco trop petit (pourquoi les fabricant s'echinent t- ils a donner un schéma de déco si petit? ou pas à l'échelle). J'ai utilisé avec parcimonie les produits microsol . Pour aller plus vite et si il n'y plus de plis on peut passer un coup de sèche cheveux sur les décals c'est spectaculaire .Le tout se pose sans trop de problèmes ou de jurons (évidement c'est plus coloré qu'un chasseur).Une couche de Future scelle les décals et donne le fini final à la bête (on peut aussi utiliser le sèche cheveux quand le Future commence à durcir). 6.Le carbone On peint d'abord en noir satiné Humbrol 85, bombe TS 29, ou encore acrylique Tamiya; ensuite grace à du tulle de mariée (eh oui) on représente le carbone en pulvérisant du gris (Sky grey tamiya), à travers le tulle, ensuite on repasse une couche de Smoke tamiya avec un soupcon de noir trés dilué, on peut vernir au Future par aprés. Matériel utilisé:cutter et bistouri, pointe sèche, scie égoine fine,masquage bande cache tamiya, peinture en bombe Tamiya MS 4 Mach Blue, TS 29 satin Black, humbrol 85, testors metalizer, future floor wax, et une bonne dose de bonne humeur. Quelques référencesAutomotomover (photos de la bête) et sur le site GPMA