YF-16 Academy #1620 - 1/72





            Avant de plonger dans cette petite boîte en carton, je m'attarde un moment sur le boxart et m'évade quelques instants... A l'ouverture, je découvre de quoi passer quelques heures de pur bonheur (je sens déjà les odeurs de colle et de peintures me chatouiller les narines) : trois grappes dont une transparente (sous célophane), la notice de montage et une petite feuille de décals. Le kit, d'origine coréenne, date de 1988.

Les pièces, au nombre total de 40, se présentent dans un plastique (injecté) gris apparemment de bonne qualité. Je constate immédiatement que les lignes de structures sont représentées en creux. La gravure est très légère, pour ne pas dire trop, et il faudra peut-être repasser les différentes lignes à l'aide d'une aiguille. Un rapide coup d'oeil sur l'ensemble et je remarque avec plaisir que les pièces ne comportent pas de bavures ou très peu (très légères et localisées sur l'intérieur des pièces). Le niveau de détaillage est plutôt faible puisque celui-ci est réduit au strict minimum. Pour le cockpit, un semblant de tableau de bord, un siège assez basique qu'il faudra améliorer et un pilote "à la Matchbox" qu'on pourra éjecter. Les puits du train d'atterrissage sont totalement nus et les jambes sont assez grossières ; les roues, quant à elles, sont acceptables... mais si on ne peut pas rendre l'ensemble du train plus convaincant, il faudra le remplacer ou se résigner à fermer les trappes et à fixer l'avion en position de vol sur un pied de présentation. Les ailes, ailerons et gouvernail sont monoblocs. Bidons et armement sont fournis, mais facultatifs. Le canopy, dans un plastique épais, reste clair.

Je passe rapidement sur la notice de montage qui se contente d'une seule feuille : le recto pour le bla-bla et la déco, le montage (en 8 étapes) est résumé au verso. Elle est très simple et pour peu on se retrouverait avec une notice Airfix des années 60. Les couleurs référencées sont ici des FS pour un camouflage en deux tons. Et pour finir, la feuille de décals, de premier abord, de bonne qualité. Celle-ci ne propose qu'une seule version : F-16A (01568) de l'USAF (et ne permet donc pas de reproduire la jolie déco visible sur la boîte, c'est dommage. Très simplifiée, on y retrouve la décal pour le tableau de bord (qu'on pourra utiliser pour plus de facilité).

Un kit qui, à première vue, ne devrait pas poser trop de problèmes et qui devrait être monté assez rapidement, à l'instar d'un kit au 1/144, vu le peu de pièces. A conseiller certes aux débutants ...ou pour se changer les idées et passer un bon moment sans prise de tête.

Alain.





        







Ans Modélisme © Février 2012